Dialogue photographique avec Samivel

Empreintes alpines XVII ed. "Samivel"Empreintes alpines XVII, ed. « Samivel »
Tirage jet d’encre Piezography Carbon sur papier Canson Rag Photographique

 

Retenu pour une exposition les 26 et 27 septembre 2015 au 3ème automne photographique en Champsaur (05) sur le thème « dialogue photographique avec Samivel », j’ai présenté 10 tirages Piezography Carbon sur Canson Infinity Rag Photographique 310 g. issus de mon travail « Empreintes alpines » (n° II, III, VI, V, XI, XIV, XVI, XV, XVII et XX).
Je n’ai pas gagné de prix, mais la qualification de « photos de combat » de la part d’un des visiteurs. Cela vaut tous les prix…

« Oui, messieurs les entrepreneurs de spectacles naturels, construisez des « kulm », des routes, des funiculaires ou des téléphériques, montez les gens en cars, en bennes, en wagons, en ascenseurs, en paniers à salade, en tout ce qu’il vous plaira ; débarquez-les en vrac dans un désert dont la première beauté est justement d’être désert, et collez-les avec des coussins sous les fesses devant le plus beau paysage du monde : ils bailleront. Ils bailleront, messieurs, à raison de trois cent francs de l’heure ! Il est vrai que ces trois cent francs iront dans vos poches : tout s’explique. Et que vous importe à vous d’avoir saccagé avec vos ferrailles encore un coin de terre pure, pourvu que l’argent rentre ? Mais nous ne nous entendrons jamais. Vous me prenez pour un imbécile, et je vous prends pour des vandales. »

Samivel
L’amateur d’abîmes (Ed. Hoebeke)

 

Dans le cas de cette sélection hommage à Samivel, le rendu « sépia » des encres aux pigments de charbon s’est naturellement imposé : clin d’œil à son œuvre et jeu avec le renvoi inconscient au passé que suscite ce rendu. En effet, ces images « modernes », ne font qu’illustrer ce que Samivel (d)énonçait déjà en son temps.